mardi 24 juillet 2007

Suivez la lumière...


Quand nous habitions encore en banlieue dans une grande maison avec un grand jardin, nous allions souvent dans les rues de cette ville promener le chien.
Nous y allions tous les trois avec mon père, ma mère à son bras et nous marchions jusque dans la haute ville, celle qui longeait la forêt...
Parfois certains ruelles n'étaient plus du tout éclairées, nous nous retrouvions tous plongés dans l'obscurité de la nuit.

Seule lumière dans le nuit, le bout incandescent du cigare de mon père.
Nous suivions alors cette tache rouge qui devenait notre phare tout au long de la balade nocturne.

Nous étions enveloppé par l'odeur acre du cigare.

Nous étions avec notre père, notre mère...

Nous étions protégés...

Chaque fois que mon père allume un cigare, je repense alors à cette lointaine époque où le chemin que nous suivions était tracé par une lumière rassurante.

6 commentaires:

Je Rêve a dit…

Très joli texte...
(Et excellent choix musical, du coup je vais partir à la recherche du cd perdu, tiens !)

Madame Mortemont a dit…

Elle devient gaga.

Voilà qui va encore faire avancer la barque.

Maé a dit…

Très beau souvenir, très belle tranche de vie...

Bisous normands !

Frankie a dit…

Et la photo est superbe ... t'y es trop mignonne :)

jean-philippe a dit…

un texte et un thème tres nostalgique et poétique ,la photo et l'ambiance de ton texte me font penser à Robert Doisneau et jacques Prévert , content d'etre venu te lire ce soir !

elgJyn a dit…

un père luisant...
beau texte, bravo.