mercredi 25 juillet 2007

Comment être hype en achetant des Macarons Ladurée

Je ne vais pas vous faire l'insulte de vous expliquer que les macarons Ladurée sont les meilleurs petites choses sucrées que l'on peut avoir dans ses mains... et que rien que d'admirer la boite, on en pleure tellement c'est beau, c'est bon et que je vendrais mon corps / mon âme / ma moralité (voir les trois en même temps!) pour un macaron pistache!!

Cependant, acheter des macarons n'est pas une mince affaire. En effet, on ne rentre pas chez Ladurée comme si allait au Monop' du coin pour acheter sa boite de Tampax ou son masque de beauté aux acides gras essentiels et à la goyave de Tunisie aliée à l'eucalyptus trié par des petits chinois de 5 ans!

(C'est bon tu as bien visualisé toute la glamour attitude de la Sarita ?)

Pour revenir à nos pistaches... afin de fêter dignement la fin de mon stage il y a un mois, je décidais d'offrir quelques babioles à mon maître de stage à l'hôpital, ainsi qu'à toutes les personnes des l'équipe de la Mission droit des Usagers.
Je décidais alors (truc de ouuuuuuuffff!!) d'acheter des Macarons pour mon maître de stages et des fleurs pour les jeunes (et moins jeunes) femmes. Et c'est là que commence la hype attitude de Sarita!!

Alors attention Lecteur darling, ça va aller très vite. Il va falloir être au top de ta concentration!

Déjà je me lève tôt (c'est à dire avant 10h du mat!), donc je me sape comme une clodo (n'ayons pas peur des mots!) avec mon jean fétich mais usé jusqu'à la corde et un petit haut qui a du être un truc mettable à l'époque du néandertal. De plus, j'ai la mèche de cheveux qui n'en fait qu'à sa tête (un comble pour une mèche de cheveux!).

Je passe donc chez le fleuriste à coté de chez moi pour acheter une orchidée et deux gros bouquets de fleurs que c'est super facile à transporter dans le métro! Pour me rendre la tâche plus aisée, je les met dans un immense sac sortit tout droit de la cave de mes parents... c'est dire le truc infâme avec lequels nos géniteurs nous faisait honte durant la période cruelle du collège!

(tu visualises toujours mon état de délabrement esthétique!)

Aussi glamour que la Reine d'Angleterre et la météo de France 3, je débarque à St Germain dans la boutique de la rue Bonaparte suant comme une jument de traie après un passage d' 1/2h dans le métro bondé!

Autant vous dire que j'ai fait une entrée fraccassante dans cette boutique représentant tout le chic parisien mais tellement petite que je manque de tuer une vieille accrochée comme une moule à son sac.

Toute la boutique se retourne sur moi en me jetant un regard horrifié, limite j'ai cru qu'ils allaient appeler les flics pour me vider sans sommation et me faire jeter en prison pour pollution visuelle !!

En fait, passée la 1ère impression, le vendeur a été très gentil et il a accepté de me vendre des macarons...
Cependant, si par une bizarrerie de l'esprit, ils avaient cru un instant que j'étais une riche excentrique, la lenteur de ma carte bleue a juste confirmé mon look de pouilleuse !!

Ensuite, quand on me dit que c'est génial que je fiche du regard des autres, je sais plus trop comment je dois le prendre :)

13 commentaires:

jean-philippe a dit…

ah !! Sarita !! je l'aurais parié !! j'en étais certain !! je le savais que tu aimais les macarons Ladurée !! c'est vrai que c'est délicieux et assez chic (enfin hype comme tu dis)

les macarons Ladurée (peut importe la durée tant que çà font dans la bouche pas dans la main)

au fait : Prem's..euh ...qu'est ce que j'ai gagné ? un macaron

elgJyn a dit…

sur mon blog, il y a le lien vers Cléa, cuisinière hors pair. y'a la recette des macarons dessus.
elles m'en a fait gouté une fois, j'ai tellement plané que je me suis imaginé en jeans usé et petit haut.... keske j'raconte là?
en tout cas, tu décris super bien le glamour ardèchois....

luria a dit…

oulà déjà que ca me fait bizarre les boutiques nesprout-prout (ah georges soupir what else et tout), alors je me demande ce que ca sera si un jour à Ladurée j'ira!

Raikanero a dit…

Petite question à la "Riche excentrique dixit sarita" ils étaient bon ces macarons ...

Si tu en as en trop et que tu sait po a qui les donner je peux t'en débarasser ...

Adrien a dit…

C'est marrant comme le temps de réaction de la carte en dit long sur le niveau de pouillosité.

lili a dit…

très fort, hier j'ai fait pareil mais pour aller acheter ma brioche au franprix : j'ai encore beaucoup à apprendre

Raph a dit…

Ton corps vaut combien de macaron ?
Je suis en relation avec quelqu'un qui te prend pour 521 chameaux, donc, il faut que je calcule combien je peux gagner dans la transaction...

Sarita a dit…

@JF..; tu as gagné ma considération éternelle, c'est déjà pas mal non?

@Elgjyn... le glamour ardéchois, j'ai pratiqué alors c'est peu dire que je connais !!

@Luria... ho ça peut pas être pire que moi !!

@Raikanero, il avait intérêt vu comment j'ai souffert psychologiquement pour les obtenir!!

@Adrien... toi aussi tu trouve non?

@Lili... tu es sur la bonne voie petit scarabée :)

@Raph, attend je prend ma calculette et quand je suis arrivé à un nombre qui débasse les 45 chiffres, je t'appelle :)
et sinon MOA ya pas moyen qu'on méchange contre des chameaux, des chats a la rigueur!!

elgJyn a dit…

c'est rigolo hein ? moi j'aime bien !!!
bon, faut que je te fasse quoi comme dessin au fait ?

Madame Mortemont a dit…

Arrêtez avant de devenir désagréables. Le sac cabas est essentiel pour les courses volumineuses de même que le fichu et les sabots. On a jamais inventé rien de plus solide pour les chemins bourbeux.

Les anciens, ils savaient y faire eux.

Puis bon, ces machins bariolés au sucre, ça vaut pas un bon Baba au Rhum bien trempé.

monsieur gabriel a dit…

youhou ! premier commentaire sur ton blog ^^
motivé par la soirée, je te livre mes impressions :
c'est trop la hipness de ne pas te prendre la tête côté sapes dans une boutique de luxe, ça serait moins trop drôle sinon !
Rapport à ton sac : l'excuse vintage marche toujours, bon, oké, si ton truc il set moisi, là moins, tout de suite, mais bon, tu diras pas que je t'ai pas aidée !

Babycakes a dit…

moi ça me rappelle le jour où je suis aller chez Chanel pour qqn, avec mes docs martens oranges au pied.

Les vendeurs savaient pas vraiment à quoi s'en tenir, donc ils sont restés assez sympas( enfin dans la mesure où ils sont sympa chez CC), histoire de pas faire de gaffe.
Et comme j'ai pas sorti la carte bleue, ils ont pas pu savoir le fin mot de l'histoire!! Ha!!!

hi a dit…

les macarons Ladurée, c'est le Bien... Un peu comme la première gorgée de bière.

Ca montre un court instant, quelques secondes, que le Paradis peut coexister avec la réalité...

hikièmebihinlémakaron