mardi 23 octobre 2007

Billet censuré

Je devais aujourd'hui vous révéler comment l'on fait miauler un chien et comment on fait aboyer un chat.

Mais Sarita au nom de je ne sais quels principes de non violence et de problèmes avec une certaine Birgitte m'a interdit de vous parler de celà.

Tant pis. De mon temps, on savait regarder la réalité dans toute vérité. C'est pas avec des gens comme ça qu'on aurait libéré Paris en 44.

2ème DB tu me manques !

12 commentaires:

Nicolas a dit…

Il vaut mieux un billet censuré avant sa parution, plutôt qu'un billet censuré quelques jours après. Ca évite pas mal de crises de larmes et de problèmes. J'en sais quelque chose... -_-'

Sarita a dit…

tssssss genre tout est de ma faute maintenant... tsssss comme si Madame Mortemont n'avait pas assez de fourche pour m'envoyer dans les buissons...

depuis quand on m'écoute maintenant (même sur mon blog!!)

Alexandra a dit…

Oh non, zut, ça m'intéressait bien le truc pour faire aboyer un chat... Un autre billet alors? :o)

Raph a dit…

Ce n'est pas un histoire de glace et de scie circulaire pour le chien et un peu d'essence pour le chat ?

Mitsu a dit…

aboyer : on lui met une tasse de lait sous le nez et avec un peu de chance il la boit.

miauler : chais pas....

Raph a dit…

Haha.. Ce n'est pas ça

Raikanero a dit…

Oui moi aussi ca m'aurait bien intéresser :D

jean-philippe a dit…

un billet censuré ?? ah bon !! ? de la censure chez toi...pas croyable !

vulguspecum a dit…

Après avoir mis une tasse de lait sous le nez du chat pour qu'il la boit, vous pouvez essayer de glisser sous le nez du chien une tartine de pain de mie avec du lait...

C'est bien connu, les chiens aiment bien la mie au lait. <:o)

(J'ai essayé aussi avec "l'ami... olé" mais c'était plus dure !)

Ok... je sors !

Raikanero a dit…

MDR!

Miauller ... euh! vulguspecum bah non reste c'étais pas mal trouvé ...

vulguspecum a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
vulguspecum a dit…

"Billet censuré",
moi les seuls billets que je censure, ce sont les billets de 500 euros !...

Un jour, quelqu'un m'a payé de menus travaux avec un billet de 500 euros, tout beau, tout neuf, tout rose. J'étais fier comme un bar-tabac ! ...et puis quand j'ai voulu le dépenser, personne n'en voulait. Tout le monde me disait : "vous rigolez ou quoi, et si votre billet est faux ?".
Et à la banque, me direz-vous. RÂH, LE FOU, surtout pas ! Si le billet est faux la banque le garde. Le seule endroit où j'ai pu le caser, c'est à La Poste en achetant un timbre à 0,54 Euros.
Au guichet, quand j'ai glissé le billet sous la vitre, le receveur des Postes, il m'a dit en prenant le billet et en me fixant avec ses yeux de merlan frit : "combien de timbres vous m'avez dit ?..."
"Ben..., un seul pourquoi ?..."

Depuis je censure tous les billets de 500 euros.