jeudi 4 octobre 2007

Bijoux, choux, genoux...

ouais je sais le titre est nul à chier...

On a peu de bijoux offerts par soi même… Le bijou c’est la cadeau par excellence, cadeau de famille, cadeau d’amis, cadeau d’amant…C’est le symbole absolu de l’affection que l’ont porte à quelqu’un.

Un bijoux c’est un vrai cadeau à l’autre…
J’entend un beau bijou, un vrai, pas une paire de boucle d’oreille en toc acheté sur le marché de la plage…


Le premier bijou que l’on offre, c’est le collier de nouilles pour la fête des mères. Après on s’améliore, on le fait en perles...
Après on l’achète dans un vrai bijouterie en toc… et après c’est un vrai bijoux précieux (genre un truc qui vaut son pesant de Kinder).

Et parfois, on change, on en achète aux filles… à un fille qui plaît, qui plaît vraiment. Parfois même on offre une bague…

La première bague, on la trouve pour 10 FF dans le distributeur du Monop’ du coin. Cependant, ensuite, on s’améliore… enfin, on améliore surtout le cadeau car, au final, l’intention n’est-elle pas toujours restée la même.

Que l’on achète la bague devant le Monoprix ou chez Cartier, le sentiment de fébrilité à l’ouverture de l’écrin est une une douce continuité.
Non, nous ne sommes pas (que) matérialistes (bordel!). C’est juste que le bijou est petit mais il se voit…le bijou c’est un passage, un rite...

Le bijou c'est un signe extérieur de bonheur, de richesse, et de beauté…

Mon premier vrai bijou je l’ai eu pour mes 20 ans. Je voulais un bracelet, un beau, un qui reste et qui brille et que je pourrais transmettre. Dans notre famille, c’est très important le 20ème anniversaire d’une fille.
18 ans, on s’en cogne mais 20 ans, on est une vraie femme, on est parée pour les épreuve de la vie… on est un produit fini en quelque sorte.

Alors…que faire de ces bijoux ?

Pour les bijoux de la mère/ grand-mère / tante, on s’insulte devant le notaire à l’ouverture du testament…

Parfois, on les récupère, on les refond comme les souffrances de la vie, on les transforme et les bijoux alors reprennent une nouvelle vie pleine d’espérance: ces vieilles bagues deviennent alliance, cette pierre solitaire devient fiançailles, cette chaîne devient bracelet de communion…

Mais parfois, on se demande que faire d’une bague qui vous a été offerte par un amoureux. Car vous étiez amoureux et que c’était vos un an.
Cet amoureux, je l’ai aimé pendant 3 ans, on a vécu ensemble, on s’est déchiré, on ne s’est plus parlé puis on s’est revu… et maintenant on se voit de temps en temps pour un dîner… Le temps a lavé la passion, les sentiments exacerbés, il ne reste que la douceur un peu mélancolique de deux personnes qui n’ont plus grand-chose en commun mais qui tiennent à ce qu’elles ont vécu…

Cela fait 4 ans et j’ai ressorti la bague du coffre à bijoux où elle dormait…Qu’en faire…
la laisser dans le coffre, la fondre, la perdre, la donner ?

Est-ce que la remettre est une insulte au présent, un oubli du passé ou un défi à l’avenir ?

12 commentaires:

Mongkut a dit…

Moi j'adore les bisous ... comment ça j'ai pas compris !!
Sérieusement, vu que vous êtes en bon terme, pourquoi ne pas en parler ?

Fressine a dit…

Si elle te rappelle de bons souvenirs pourquoi pas la remettre effectivement
le passé est le passé mais t'as le droit de ne pas l'effacer complètement en portant cette bague !!

Romain a dit…

Mais se ne serait pas la bague Trinity de Cartier, quel merveille !!!
;)

Alexandra a dit…

Peut-être faut-il le mettre dans la boîte à souvenirs?

Raikanero a dit…

La boîte a souvenir et un bon endroit "alex a des bonnes idées :)"

et La mettre a coté des photos ...

Babycakes a dit…

Déjà, mes vrais bijoux, à deux exceptions familiales près, c'est moi qui me les suis offerts! Ca surprend souvent les gens, mais si on attend qu'un gars y pense ;) (et qu'il ait les moyens :p)


Pour ta bague, si tu n'as plus envie d'égorger qui que ce soit rien qu'en la regardant, ni envie de crier ou pleurer ou vomir, mais qu'elle te rappelle de bons/doux souvenirs et que tu la trouves assez jolie pour avoir envie de la porter, ce serait dommage de l'ignorer! Après, rien ne t'empêche de ne rien dire à personne de sa provenance, histoire d'avoir la paix.

Pis son passé, on peut essayer de l'oublier, mais c'est bien lui qui fait que le présent qu'on a est celui qu'on a. Donc ce n'est pas une trahison que d'accepter son passé.

Pfiouuuu, j'vais boire un thé, ça sera moins sérieux que ce que je viens de sortir tiens! :p

petit scarabée a dit…

Très très beau billet. Ca m'a rappelé la bague fiançaille toute entourée de diamants de ma grand-mère, qui a été partagée entre ses petites filles pour qu'elles aient chacune un bijou "particulier" (chacune l'a dessiné, mes soeur une bague, moi un pendentif). Ca m'a aussi rappelé les perles de mon arrière-grand-mère que je suis la seule à pouvoir porter puisque je suis aussi la seule à avoir les oreilles percées... Oh mais je m'égare...
Cette bague, si elle te plaît toujours, pourquoi ne pas continuer de la porter ? (à moins que ce ne soit THE bijou de famille, auquel cas l'usage veut que la jeune fille la rende à son ex, mais bon...)

cél a dit…

J'ai toujours au doigt une bague offerte par mon ex, alors que ça fait plus de trois ans que je suis avec Chéri. Mais c'était une bague "comme ça", pas de fiancailles ou quoi, donc sans signification particulière. Depuis plus de 6 ans qu'elle est a mon doigt, elle fait partie de moi et j'ai aucune envie de la tirer. Mais bon,encore une fois, elle ne me rappelle absolument rien, ni de positif ou négatif, c'est une bague comme une autre...

luria a dit…

moi je pense que si tu as envie de la remettre remets là, sinon si elle ne sert pas, c'est une insulte à la bague:)

Clichéd a dit…

Relique : Subst. fem. Objet auquel on attache un grand prix, une grande valeur sentimentale et que l'on garde en souvenir. Reliques de sa jeunesse, de son passé.

Si comme tu le dis de l'eau a coulé sous les ponts depuis votre rupture, je suggère aussi que tu redonnes à ce bijou sa valeur intrinsèque : parer la main d'une jeune fille ma foi bien pensive.

Adrien a dit…

Essaie de voir ce que ça fait de la porter, ça t'aidera à décider ce que tu veux en faire.

Yaëlle a dit…

Cette expérience fait partie de toi, alors pourquoi cette bague ne peu pas rester à ton doigt? Je conserve amoureusement une jolie chaine en or et un pendantif en forme de coeur, une flèche le transperce et il y écrit "I love You" à l'inérieur (Eh oui j'étais déjà bilingue..) Jamais je ne m'en séperais, je ne le porte pas aussi souvent que je le voudrais car je suis avec quelqu'un et que ce bijoux pourrais plus froissé au 1er coup d'oeil mon amoureux..
Mais au fait, n'as-tu pas peur que de rendre ce bijoux, celui qui te l'as offert ne se vexe, quand on rend les objets c'est q'on rejette tout lien et en un sens refuse ce qui c'est passé (amour passion)???