jeudi 29 mars 2007

Petite définition nocturne

Il semble que certaines personnes de mon entourage plus ou moins proche ne soient pas particulièrement réceptives à la notion d’Hypallage et autre Oxymore…

En effet, je m’excuse platement, tout le monde n’a pas eu la chance d’avoir des parents communistes une mère prof de français… et d’avoir été élevée avec les figures de style…

Comme je suis une fille super adorable, mignonne, gentille etc, je vous donne quelques exemples pour que vous puissez passer un bon week-end !

Bref une hypallage (qui peut aussi être masculin, mais je préfère au féminin ! Pourquoi ? Parce que c’est comme ça et toc), c’est lorsque l’on déplace le mot d’une phrase en l’accolant sur un autre mot auquel il n’est pas destiné ! Ca vous éclaire pas plus… c’est normal, on va être pédagogique et donner des exemples de grande classe :

« Ce marchand accoudé sur son comptoir avide » (Victor Hugo) ou « Un vol noir de corbeaux s'envola au loin » (Émile Zola). Evidemment, c’est le marchand qui est avide et les corbeaux qui sont noirs… mais mélangée comme cela, la phrase est plus jolie (et oui cela s’appelle de la poésie).

Sinon autre exemple d’hypallage qui est plus dans le thème de la subtilité d’esprit ascendant vacherie politique lorsque De Gaulle disait de Raymond Aaron qu’il était « professeur au Figaro et journaliste au Collège de France » !

Maintenant vous savez comment briller en société :o)

Je vous souhaite donc une bonne nuit et un bon weekend car moi je pars dire un bonjour normand aux vaches (hoo une hypallage, car bien évidement ce sont les vaches qui sont normandes et non pas mon bonjour... quoique...!)

PS: j'ai pas parlé de l'oxymore... tant pis, suite au prochaine épisode

PS 2: par contre ma mère a complètement raté mon orthographe... allez dites vous avez rien remarqué non?

8 commentaires:

Déléguée estomaquée a dit…

Merci pour ces explications nocturnes ma belle ! La notion d'hypallage n'a plus, je crois, de secret pour moi.
En ce qui concerne l'oxymore, je me rappelle l'avoir étudié en troisième, elle m'est donc moins abstraite ;o).
Bon week-end normand ma belle ! A moins que ce ne soit toi qui soit normande ? Houla la, je m'y perd :-p !
Et yes, la prochaine fois, c'est restau jap' et coup de fil à monsieur B. à 3h du mat' ! Non mais ;o) ! On va pas se laisser faire...
Bisous nours !

Jojo Lapin Le Roi des Malins a dit…

Vas-y balance! Donne nous les noms de ceux qui ne sont pas réceptifs et on s en occupe! (Euh... ça veut dire quoi hypallage et oxymachin? c'est une sorte de lessive comme oxyaction?)

Jojo Lapin Le Roi des Malins a dit…

(Pfff... j'ai manqué à tous mes devoirs...)
Longue vie à ce blog!
:-)

grelinette a dit…

Encore un truc de dingue l'hypallage !
En tout cas c'est fou ce que j'apprends sur ce blog. Tiens j'en tente un(e) !

Un quoi ?
Ben, ce truc super classe qu'est un hypallage de fou...

C'est bon, j'ai pas tout faux ????

Mondemo a dit…

Euh, l'oxymoron ça va, l'hypallage passe encore ... c'est arrivée au "journalise" que j'ai bloqué !

Bon, je plaisante hein, boude pas ... qui aime bien gnagnagna

Sarita a dit…

@mondemo

nannn, moi je boude pas:)
et voilà c'est corrigé!

laechiachia a dit…

C'est pour moi toutes ces définitions? (lol, la fille pas égocentriqe!), ok, je vais essayer de faire des travaux pratiques, alors;
oxymore: le beau Barranger (mais néanmoins sexy)
hypallage: pourrais tu me sucer rose mon kiki? (j'ai pas trouvé mieux)..

Sarita a dit…

@laeti
Sympa les exemples...
MAis pour Mister B...Il est SOOO plein de charme que "Le beau Barranger " devient une réalité (mais c'est vrai, je suis pas objective ;)