jeudi 22 mars 2007

Le chef de Service

Voilà deux mois que je suis en stage à l’hôpital et je ne résiste pas à l’envie de faire un billet sur un sujet qui me tient particulièrement à cœur (et aussi aux poumons, au foi, à mon talon d’Achille…)

Chaque hôpital universitaire a sa hiérarchie avec ses internes, ses infirmières, ses cadres sup’, ses chefs de clinique et ses Chefs de Service.

Le Chef de Service dirige ou plutôt règne sur le petit monde du service qui a une spécialité telle que l’anesthésie-réanimation ou la chirurgie cardio-vasculaire ou encore l’imagerie… Bref le chef de service a son poids décisionnel, ses habitudes et autant dire que vous pouvez toujours vous brossez pour que les services travaillent main dans la main avec l’administration si vous avez le malheur de hérisser le Chef de Service.


Mais alors c’est quoi vraiment un Chef de Service ? patience…patience


Avant toute chose le Chef de Service, ce n’est pas un docteur, c’est Môsieur le Professeur Truchmuc. Car appeler un Chef de service « Docteur Trucmuch », autant que vous appeliez le Président de la République « Monsieur le sous secrétaire d’État à la bio-diversité du maïs aggloméré E412 et à la sauvegarde de l’étang de Clunon-la-poterie»… vous voyez le soucis ?

Le Chef de Service est légèrement stressé, en effet il vit avec l’idée que toute ânerie faîte par le petit peuple du Service lui retombera forcement sur le coin de l’œil… et tout le monde sait que franchement un âne sur le coin de l’œil, ça fait vraiment mal, alors vous imaginez une ânerie !!! Autant dire que le chef de Service est légèrement crispé quand il voit arriver les juristes, se demandant quelles justifications de quels actes on va encore lui demander.

Parfois le juriste et le Chef de Service campent sur leurs positions : « il a signé un consentement 2h avant l’opération et il a rien compris… » contre « mais b___ de m___, on lui a fait un(e) –terme médical que personne ne comprend à part le médecin– et grâce à ça, on lui a sauvé la vie/son cœur/sa jambe (rayer la mention inutile) ». Autre exemple « heu, le patient a perdu deux dents durant l’intubation, il faudrait le contre-rendu d’anesthésie », là le chef de service d’anesthésie en général hurle : « il a cas manger de l’autre coté… » Fin de citation

Bon, bon je force le trait, surtout que les patients sont toujours prolifiques pour les plaintes mais beaucoup moins pour les louanges… Cependant, il arrive parfois que le juriste et le Chef de Service arrivent à des états de grâces de compréhension mutuelle. Et quand le droit comprend la médecine et ba c'est beau-à-vous-tirer-la-larme-de-l'oeil et chacun savoure ces moments comme un macaron Ladurée !

Sinon le Chef de Service, il a un grand bureau avec, soit des photos de lui, soit plein d’objets ramenés de ses rares vacances et il a une secrétaire, parfois grande et blonde.

Parfois le Chef de Service, il a un lit dans son bureau… ce qui vous laisse septique quant à son mariage (encore plus que la secrétaire aux jambes interminables).

Parfois le chef de service, il est drôle en vous lançant un « on y va, les girls ? » avec clin d’œil en prime.

Parfois le chef de service, il est juste seul à faire face à l’administration, aux soignants, aux patients, aux familles, aux plaintes et aux récriminations.

Parfois, même si les chefs de service m’agace, parfois, leurs bureaux sont bien accueillants…

5 commentaires:

Le Chat! a dit…

Très drôle! Mais vous parlez sans doute d'un temps bien révolu!
je découvre avec intérêt votre blog.
Cordialement

Raph a dit…

J'ai un mauvais souvenir des hopitaux...

FreZ a dit…

C'est le lit de la paix entre les services, comme il a existé des calumets en d'autres lieux et d'autres temps ?

Longue vie à ce nouveau blog !

Polysémie a dit…

A mon tour je découvre ton blog, et ce billet tout particulièrement avec intérêt... serais-tu par hasard dans l'administration hospitalière? Longue vie aussi à ce nouveau blog!

Sarita a dit…

@Polysémie

effectivement, on ne peut rien te cacher :) mais je ne suis à l'hôpital qu'en stage... pour l'instant. Je travail dans les droits des usagers: relations avec les patients!

Voilà tu sais tout!